Dali Sanschagrin

 

OUI! NOUS SOMMES PLUS BELLES EN VIEILLISSANT!

Animatrice télé, journaliste et productrice spécialisée dans le domaine de la beauté, Dali Sanschagrin a su s’imposer au fil des ans comme référence dans le domaine des cosmétiques. Aujourd’hui, pour BHD, elle porte un regard amusé sur l’obsession que nous avons à cacher notre âge et se questionne sur la vraie nature de la beauté. Pour elle « Les femmes sont plus belles en vieillissant… » et cela s’explique tout simplement. Preuve par quatre!

Du haut de son 5 pieds tout juste, avec ses yeux noirs pétillants et ses rondeurs bien assumées, Dali Sanschagrin, qui parcourt les chaînes télé et émissions depuis plus de 25 ans, se questionne au quotidien sur l’importance de l’image et de l’âge pour les femmes d’aujourd’hui. Et « la beauté »… elle connait, elle qui a interviewé les plus grandes représentantes de la beauté contemporaine, de Linda Evangelista à Claudia Schiffer, en passant par les Sophie Marceau, Cindy Crawford, Nicole Kidman, les Catherine Deneuve et autres Naomie Campbell, Laetitia Casta et Vanessa Paradis. À l’aube de ses 45 ans, après une subtile mais longue crise de la quarantaine « qui a durée 5 ans, genre! » lance-t-elle en rigolant, elle est plus convaincue que jamais que , oui: « Les femmes sont plus belles en vieillissant ». « Et je ne dis pas cela pour m’acheter du capital affectif, mais parce que je le pense réellement! » ajoute-t-elle!

C’est en travaillant à l’écriture de son livre De toute beauté, trucs, conseils et petits pots (ed. Art Global) que cette passionnée de beauté et de bien-être constate ce joyeux fait : « Depuis fort longtemps, je ressassais dans ma tête, avec doute et jalousie, cette idée si souvent formulée qui stipule que LES HOMMES sont plus beaux avec l’âge! Comme quoi, leurs tempes grisonnantes, leurs rides aguerries donnaient du chien et du caractère aux mâles tandis que nous, pôvres de nous, devions IMPÉRATIVEMENT traquer le gris, massacrer nos premières ridules à coup de peptides et nous bourrer de vitamines et autres élixirs de jouvence pour préserver notre capitale beauté. Rrrrrr. Que l’âge joue en la faveur de l’apparence chez l’homme, soit, mais pourquoi pas aussi chez la femme? »

«De plus, force m’était de constater, que, plus ma douce maman vieillissait… plus on la prenait pour ma sœur (et ce sans chirurgie!). Je constatais aussi que, de plus en plus, les femmes de la cinquantaine que j’interviewais éclipsaient en beauté celles de la vingtaine et qu’une foule de Dominique Michel et autre splendides septuagénaires de chez nous et d’ailleurs arrivaient à nous donner envie de leur dérober leur trucs beauté. Bref, j’ai dû me rendre à l’évidence : Les femmes (aussi) sont plus belles en vieillissant! Facile à comprendre ». Les raisons :

1. LA CONFIANCE

Pour Dali Sanschagrin, les raisons sont toutes simples.  Premièrement, la confiance en soi s’acquiert pour pratiquement toutes les femmes au fil des ans. Bien qu’elles existent, rares sont les jeunes filles qui s’acceptent, s’apprécient et s’aiment telles qu’elles sont : « Combien d’années nous faut-il à nous les femmes pour « comprendre » cette fameuse phrase que nos mères et grands-mères se tuent à nous répéter dès notre plus jeune âge, que « la beauté vient de l’intérieur »? Rares sont celles qui, dès la vingtaine, capte l’essence de cela. Trop préoccupées que nous sommes à tenter de combattre nos différences physiques pour être acceptées et entrer dans le « moule ». Combien de lunes avant de réaliser réellement que ce ne sont pas ces quelques kilos en moins qui nous rendrons réellement heureuses? Que l’amour réel des autres qui nous tient tant à cœur, ne tient pas compte de nos rondeurs? Devant une Anne-Marie Cadieux rayonnante, à nue, une Macha Limonchik resplendissante sans un soupçon de maquillage, une Jane Birkin époustoufflante croisée au petit matin, on réalise que oui, les femmes sont plus belles en vieillissant car lorsqu’elles brillent pleinement, c’est par leur confiance et leur acceptation d’elles mêmes.

2. TROUVER SON STYLE

Deuxième raison pourquoi nous embellissons? « À partir d’un certain âge, qui diffère naturellement d’une femme à l’autre, on « trouve » enfin son style » poursuit la sympathique journaliste. « Fini les coupes de cheveux exploratoires, les styles vestimentaires incertains, les maquillages outrageux qui camouflent la beauté vraie plus qu’elle ne l’expose ». En vieillissant, on comprend souvent que less is more et que moins on en fait plus on fait de l’effet! « Dès la quarantaine, règle générale, la femme se pose, se trouve, découvre le style qui lui est propre, qui lui sied, qui expose qui elle est vraiment. Et çà, c’est un point primordial de la véritable beauté, se trouver ».

3. LE TEMPS

Dans la trentaine, la femme court, s’essouffle, a de la brou dans le toupet! « Entre les enfants, le boulot, les courses et la cuisine, le style, la beauté et les petits soins prennent souvent le bord et sont relégués au dernier plan dans l’échelle des priorités. Prendre soin de soi apparaît comme une supplémentaire corvée. Ainsi, dès que les enfants sont plus automnes, que le travail prend son air d’aller, on retrouve enfin, le temps et le plaisir de se poupouner. Voilà une autre simple raison pourquoi nous sommes plus belles avec le temps! »

4. L’ARGENT

L’argent? Étonnant! Pas du tout répond l’animatrice. « Ne faisons pas l’autruche, outre le temps, prendre soin de soi exige aussi de l’argent. Désolée mais les vrais bons produits, efficaces, à taux élevé d’actifs et autres essences naturelles travaillées en bio-technologie ne sont pas bon marché. Voilà pourquoi, lorsque les études des enfants sont payées, la grande maison troquée pour un bel appart, nous avons enfin le loisir de nous offrir des belles vacances, certes, mais aussi régulièrement de bons soins en institut et de bons produits. Nous avons enfin la liberté de prendre ce précieux temps pour nous, de nous construire notre routine de rêve et de s’y adonner. De s’hydrater quotidiennement, de la tête aux pieds, de dorloter notre visage comme il le mérite, de se masser, de se faire masser. De verrouiller la porte pour se prélasser des heures, masque appliqué, tablette en main, et musique classique en accompagnement.

Bref, voilà qui explique clairement et simplement pourquoi, oui, nous sommes plus belle avec le temps, pourquoi ma mère passe de plus en plus souvent pour ma sœur, et pourquoi je suis très heureuse de constater qu’à l’aube de mes 45 ans on me demande maintenant si mon garçon est mon frère! Vive vieillir, sincèrement!

Posez une question à nos experts


huit − = 5

© 2013 BeautéHD. Tous droits réservés.