LE NOUVEL ALPHABET BEAUTÉ!

Par Laurence Legros

AA, BB, CC, DD, EE… crèmes, la planète cosméto est-elle atteinte de dédoublement de personnalité?

Ça n’en finit plus! Inventées en Asie, les bb crèmes ont vite envahi l’Europe puis l’Amérique, pour devenir LE hit cosmétique de ces dernières années. Victimes de leurs succès, les géants de l’industrie n’ont pu s’empêcher de surfer sur la vague BB et la déclinent à outrance! À tel point que d’ici 2020 nous aurons sans doute passé l’abécédaire complet.

Petit tour d’horizon sur les tablettes des pharmacies et des instituts.

Nous avons d’abord la BB! La pionnière! Celle par où tout commence…Née au pays du matin calme, elle est LA crème culte du rituel beauté des coréennes. En effet, friandes de médecine esthétique rapide telles que les injections, les coréennes n’hésitent pas à caser ces interventions entre 2 réunions de travail. Ce qui nécessite une opération camouflage bien entendu ! D’où l’entrée en scène de la BB crème, le Baume anti-imperfection (blemish balm), produit à la frontière de la dermatologie et du maquillage, la BB crème est une crème post opératoire dont les capacités d’hydratation et l’indice de protection solaire sont jumelés à une concentration en pigments et silicone volatils pour un effet peau de bébé instantané! En bref, la BB crème hydrate, protège et unifie le teint en camouflant les imperfections. Un produit qui tient du miracle!

Ni une ni deux, les caucasiennes ont été séduites par les BB crèmes! D’abord fidèle aux principes du produit, le marché s’est vite retrouvé saturé de crèmes qui se réclamaient BB quand elles n’étaient que de simples crèmes teintées. Outre l’abus du terme BB pour toute crème multi-fonction, nous avons vu finalement débarquer dans le paysage cosmétique des petits nouveaux : CC, DD, EE… (je les arrête tout de suite, GG c’est bidon, j’espère qu’ils n’iront pas jusque là!)

Alors, quels sont ces produits qui gravitent autour de notre mythique BB?

Il y a d’abord eu la CC, soit la ‘’crème correctrice’’.

Celle-ci est moins couvrante que la BB mais agit plus efficacement contre les rougeurs et les taches dans le sens où elle ne couvre pas à proprement parler, mais traite efficacement. C’est un soin plus qu’un atout make up! Alors que la BB, même si elle se targue d’être hydratante et d’avoir un indice de protection solaire, ne pourra jamais vraiment suffire aux exigences de notre peau. Et oui, de vrais soins selon nos besoins, il nous en faut toujours, même avec une BB crème!

D’où l’absurdité des crèmes suivantes dans la série ‘’je vois double’’. Encore la CC cela passait mais la DD et la EE, je ne suis pas sûre que l’idée ait été lumineuse.

La DD crème protégerait des UVA et des UVB. C’est bien, mais les BB et CC aussi donc c’est quoi le plus ? Quant à la EE crème, elle aurait davantage une vocation anti-âge en combattant les rides et ridules. Je ne vois pas l’intérêt de cet enrichissement en anti-âge car, de vous à moi, une vraie action anti-âge passe par des soins élaborés, concentrés en actifs et dont le traitement de l’urgence anti-âge est ciblé.

Bref, quitte à choisir, il vaut mieux s’intéresser aux deux premières versions et partir à la recherche de soins professionnels complémentaires spécifiquement adaptés à nos besoins parce que si la BB crème nous camoufle et la CC corrige légèrement nos imperfections, elles n’en restent pas moins que de bons petits dépanneurs et ne remplacent en rien de bons soins professionnels haute technologie.

1 commentaire

  1. Médecine esthétique Paris (3 années il y a)

    Merci pour cet article. Je ne savais pas que la BB crème servait surtout à camoufler les traces d’une intervention esthétique! C’est un article intéressant qui nous apprend bien des choses. En tout cas, pour moi, les remplaçantes de la BB crème ne sont que des BB crèmes améliorées. Je suis restée à la première version pour cause de nostalgie sans doute et puis c’est surtout parce que ça marche. Pourquoi changer une équipe qui gagne.

Posez une question à nos experts


neuf − = 2

© 2013 BeautéHD. Tous droits réservés.