La technologie Volufirming

ARCHITECTURE DU TISSU ÉLASTIQUE 

ET SI L’ON POUVAIT DÉFIER LES LOIS DE LA GRAVITÉ?

Par Magda Bernath, Chef de marque -Vivescence

Voyage dans la structure de la peau

Qu’on le veuille ou non, arrive un matin où l’on constate un relâchement cutané. Ce matin où l’on relève notre visage avec les deux paumes de nos mains…Excellente nouvelle! Une technologie de pointe qui défi les lois de la gravité est arrivée! Mais avant de vous la dévoiler, voici une explication précise de la structure même de notre épiderme. 

La peau est naturellement maintenue par un système complexe de protéines entrelacées qui renforcent sa résistance aux étirements. Sous tension permanente et sous l’effet du vieillissement, ce réseau se déstructure, se relâche et provoque à terme un affaissement des zones situées sur et sous la mâchoire. La structure la plus important dans ce maintien est la fibre élastique, composée de nombreuses protéines dont l’élastine est la plus abondante. Quel est son rôle ? Son fonctionnement ? Pourquoi est-elle importante pour notre peau ?

QU’EST-CE QUE L’ÉLASTINE? 

L’élastine est l’une des principales composantes du tissu conjonctif synthétisée par les fibroblastes du derme. Elle ne représente que 2 à 5% du derme. C’est une protéine fibreuse insoluble formée de filaments spiralés analogues à ceux d’un ressort.

Ces filaments (constitués de chaînes peptidiques) peuvent s’étirer et reviennent spontanément sur eux-mêmes (ce qu’on appelle l’effet rebond). Les chaînes peptidiques sont reliées ensemble par des ponts constitués d’acides aminés très spécifiques, la Desmosine ou l’Isodesmosine. La forte teneur en acides aminés hydrophobes est responsable de l’élasticité.

QUEL EST SON RÔLE? 

L’élastine est une protéine connue pour son rôle dans le maintien et la tenue de la peau. Elle constitue un élément essentiel des propriétés visco-élastiques de la peau. Complémentaire du collagène inextensible, elle confère à la peau ses propriétés d’extensibilité, de résistance à l’étirement et de retour élastique. Lorsque la peau est étirée, l’élastine se déroule et expose ses résidus hydrophobes au milieu environnant plutôt hydrophile. Ceci crée une situation instable. Le retour de la peau à une situation équilibrée est automatique grâce aux fibres élastiques qui, telles un ressort, remettent parfaitement en place la peau. Son extension est donc, au contraire de celle du collagène, réversible.

QUELLE EST SA SPÉCIFICITÉ ?

Comme son nom l’indique, l’élastine est élastique! A diamètre égal, elle est 5 fois plus élastique qu’un élastique. Elle peut s’étirer jusqu’à 150% de sa longueur au repos avant de se briser.

L’ÉLASTINE : SA SYNTHÈSE, SON ÉVOLUTION 

La biosynthèse de l’élastine commence à la vie embryonnaire et se produit de façon très active pendant la croissance. L’élastine est synthétisée et sécrétée dans l’espace extracellulaire par les fibroblastes d’abord en proélastine, puis en tropoélastine. L’élastine est la composante majeure -jusqu’à 90% des fibres élastiques auxquelles s’ajoute la fibrilline. Donc, l’élastine et la fibrilline qui forment les fibres élastiques mais aussi le collagène sont les principaux constituants de la matrice extracellulaire. La production totale d’élastine s’arrête autour de la puberté.

Après quoi, la quantité d’élastine disponible diminuera avec le temps et décroît considérablement dès l’âge adulte. Les chaînes peptidiques, chargées de lipides et de calcium, perdent de leur élasticité et deviennent plus vulnérables aux attaques d’enzymes spécifiques : les élastases, responsables de la dégénérescence de l’élément élastique des tissus. Ce sont des enzymes qui sont aussi sécrétées par les fibroblastes. Cette dégradation s’accélère à partir de 45 ans, et ce, selon un rythme qui dépend du pourcentage d’élastine restant intact : les rides apparaissent. L’élastine se trouve remplacée par du collagène inextensible.

LA RÉPONSE : La technologie Volufirming

Nouvelle technologie de pointe, la technologie Volufirming a pour but d’aider la peau à lutter contre les effets visibles de la gravité et donc de retrouver sa résilience. La peau regagne en tonicité et les contours du visage sont liftés. La technologie volufirming est un dipeptide Tyr-Arg (kyotorphine) de nouvelle génération, naturellement présent dans notre organisme qui combat la flaccidité du visage et améliore la résistance à l’effet de la gravité.

La technologie Volufirming  stimule non seulement la synthèse d’élastine mais recrée une architecture fonctionnelle de la fibre élastique en favorisant la synthèse des éléments les plus importants de la structure tissulaire . La technologie Volufirming  a démontré son action puissante sur la construction du tissu élastique et a permis d’obtenir un effet liftant des contours du visage. La technologie Volufirming  aide à combattre le relâchement cutané et diminue l’effet visible de la gravité sur la peau. En sommes, c’est LA révolution que nous attendions pour défier les lois de la gravité!

www.vivescence.com

Posez une question à nos experts


9 − = cinq

© 2013 BeautéHD. Tous droits réservés.