Manger avant le dodo : Est-ce vraiment un crime ?

Par Nathalie Gravel

Vous êtes prêtes à aller au lit et votre ventre gargouille. C’est l’appel du frigo. Quoi faire ? Ignorer la faim qui vous tenaille ou succomber à la tentation? Faisons le point pour s’assurer de passer de bonnes nuits.

Pour entrer dans un sommeil profond, la température corporelle doit baisser. Évitons donc les repas copieux et riches en gras, lents à digérer car durant la digestion la température corporelle augmente.

Bien sûr, café, thé, boissons énergisantes et gazeuses sont à proscrire avant le dodo, tout comme l’alcool. Même s’il a tendance à rendre somnolent, l’alcool déshydrate l’organisme et provoque un sommeil agité.

Toutefois, le fait de manger des aliments qui contiennent des tryptophanes (précurseurs de la sérotonine, un neurotransmetteur important pour la régulation du sommeil) avec une source de glucides, comme les fruits ou les produits céréaliers, favoriserait le sommeil. Les aliments riches en tryptophanes sont les produits laitiers et ceux à base de soja, les amandes, les arachides, graines de citrouille et de tournesol, le riz, les volailles, les lentilles, le riz, le houmous, les haricots, les œufs, le poisson.

Alors, sur quoi jeter notre dévolu lorsqu’une petite fringale nocturne apparait? Une banane et une tasse de thé à la camomille, un demi-sandwich au beurre d’arachides, un petit bol de céréales de grains entiers contenant peu de sucre avec du lait écrémé ou encore un bol de granola avec du lait ou du yogourt faible en gras.

Ce qu’il faut retenir, c’est de ne pas aller au lit le ventre vide pour éviter de se réveiller en pleine nuit avec un ventre criant famine ou totalement affamée au lever ! Manger avant le dodo ok, mais les bons éléments, complices d’un bon sommeil !

 

Posez une question à nos experts


+ cinq = 12

© 2013 BeautéHD. Tous droits réservés.