Le secret des blush

 

Par Jacques Lee Pelletier, Artiste maquilleur-Collaborateur de Sothys Paris

 

Premièrement, en avez-vous vraiment de besoin ?

Si votre visage est déjà ponctué de rouge, évitez le fard à joues et optez plutôt pour une poudre soleil sans pigment rouge ! (ex. Terre de soleil minérale effet dentelle).  

Si par contre, vous vous sentez pâle et désirez ajouter une touche santé à votre look, optez pour un pêche ou un grenat et me direz-vous… lequel des deux pour moi ?  Et bien, si vous avez la peau fine et diaphane, évitez les orangés qui risquent d’appuyer la présence veineuse sur l’ensemble du visage.  

 

Si vous avez le teint terreux typique des fins d’hiver… les grenats, les teintes framboise ou les vieux roses sont phénoménales pour donner l’éclat «bonne mine». 

Si votre peau est sèche, ne sous-estimez pas l’importance d’une crème de jour adaptée à vos besoins avant l’application de votre fard à joues en poudre, sinon votre application «risque de plaquer» et de créer un résultat inégal.  Considérez aussi un fard à joues crème ou crème poudre! 

 Si votre peau est grasse, avec ou sans furfur* osez le perfecteur de teint avant toute application de maquillage…  Absolument Magique !  

Enfin pour que l’application du blush ait une allure naturelle, il doit être présent à trois endroits de votre visage : une touche à la racine des cheveux et sous le menton complète avec brio cette opération et n’oubliez pas une touche légère sous le bout du nez… franchement tonique.

 

*plaques sèches desquamante

Posez une question à nos experts


8 + = seize

© 2013 BeautéHD. Tous droits réservés.